mercredi 30 décembre 2009

tissamaharama - parc de yala

Réveil à 04h30. J’avais rendez-vous à 05h00, il est 05h30 : toujours personne. Les autres chauffeurs de jeep me disent de ne pas m’inquiéter car ils leur arrivent d’être en retard. De plus, ils connaissent bien mon chauffeur. 06h00 : toujours pas l’ombre d’une jeep à  l’horizon. Je rejoins ma chambre, le moral dans les chaussettes, ayant vraiment l’impression de m’être fait avoir. A 06h30, il est temps de partir à la recherche d’une autre jeep dans la ville. Je suis très en colère et me jure de retrouver cet escroc dans la journée ! Je trouve un autre véhicule au même prix. Son chauffeur connaît bien l’autre loulou et me dit avec le plus grand naturel : « Il a du trop boire hier soir ! « . Il me rembourse même les 1000 rps que j’avais donné la veille, vraiment sympa.

C’est donc parti pour le parc de Yala. Comme le dit le Lonely Planet : « ce n’est pas le Kenya », mais j’ai tout de même pu y observer plusieurs éléphants, des crocodiles, des paons, des singes, des chacals, des biches, des varans, des buffles et des oiseaux très colorés… mais pas de léopards, on ne peut pas tout avoir. De plus ces animaux évoluent dans un très beau cadre naturel. Nous avons même fait une halte sur une plage au bord de la mer (durement touchée par le tsunami car des bungalows des rangers, il ne reste plus que les fondations). Un très beau safari de 5 heures !

P1020680

P1020682   P1020684

Singe langur - Paon

P1020694

Chacal au loin

P1020689

Repas d'un éléphant

P1020706

Plage bordant le parc

P1020697

Crocodile

P1020710

P1020725

P1020711

Après un petit déj’ tardif, je m’effondre comme une masse après ces deux levers consécutifs aux aurores. En fin d’après-midi, je me promène le long de la rivière (où les baigneurs sont nombreux) et dans les rizières bordant le grand Dagoba blanc (55.8 m).

P1020733

Le grand Dagoba blanc dans les rizières

Posté par sergioseb à 15:47 - - Permalien [#]

jeudi 31 décembre 2009

tissamaharama - galle

Réveil matinal pour rallier Galle au plus tôt. J’attends au petit arrêt de bus situé devant l’hôtel, lorsqu’une jeep s’arrête. Son chauffeur m’invite à embarquer dans le véhicule pour me déposer à la gare routière, vraiment adorable. Il me conseille vivement de rejoindre Matara dans un premier temps pour y changer ensuite de bus. Je suis ses précieux conseils et 4h30 plus tard me voici arrivé à destination, en ayant fait un seul changement de bus et en ayant pu profiter de places assises (certaines étant réservées pour le clergé, ce qui me révolte !) sur les deux tronçons. Le beau temps est au rendez-vous, et pour la première fois, je longe la côte bordée de cocotiers.


Galle est une ville coloniale fortifiée dont les ruelles sont bourrées de charme. D’anciennes maisons hollandaises, des églises (dont l’église hollandaise réformée, 1640) et d’autres bâtiments (dont d’anciens entrepôts abritant le « National Maritime Museum ») jalonnent ses rues. La « Khalid’s Guesthouse », dans laquelle je loge, est d’ailleurs une ancienne maison coloniale rénovée, ne comportant que 4 chambres. Durant 3 heures, j’arpente les rues et effectue le tour complet des remparts et de ses portes (dont la Porte Principale, 1873) afin d’apprécier pleinement  l’atmosphère surannée de cette ville.  La fête bat son plein car c’est jour de Poya (pleine lune), et nombreux sont les promeneurs se baignant autour du petit phare (18m, 1938). J’ai même posé avec de jeunes sri-lankais pour une séance photo, ça faisait longtemps depuis l’Inde. Impossible en ce jour de Poya de trouver la moindre bière… De plus, tout le quartier du fort est musulman. Mais comme à Omkareshwar, en Inde, je finis par en dénicher « sous le manteau » afin de fêter dignement cette nouvelle année. Ma guesthouse, entourée de nombreuses mosquées, est également tenue par des musulmans, tout comme les nombreux commerces du quartier. Ce soir, je suis donc un véritable « Hors la loi » en ayant introduit cette boisson illicite dans ma chambre, mais je trouve cela plutôt excitant ! Bonne année !


P1020744

National Maritime Museum

P1020750

Mosquée

P1020755

Petit port de Galle

P1020759

Galle et ses bâtiments coloniaux

P1020741   P1020739   P1020740

Khalid’s Guesthouse

P1020770

Phare, mosquée et plongeurs

P1020778


P1020782

Jour de fête

P1020787

Eglise hollandaise réformée

   P1020762   P1020747   P1020781

Mosquée, écritaux, fort

Posté par sergioseb à 15:47 - - Permalien [#]
vendredi 1 janvier 2010

galle - unawatuna - akurala

Lever à 07h30, une première pour un 1er janvier ! Après un bon petit déj’, je me débarrasse discrètement de l’objet du délit introduit dans ma chambre hier soir, dans la première poubelle de rue venue ! Un petit tour à la poste pour envoyer mes cartes postales, puis je saute dans un tuk-tuk qui m’emmène sur la très grande et très belle plage d’Unawatuna, très calme en ce lendemain de bringue. Premier bain de mer de l’année (on ne peut pas faire plus tôt !) et du voyage, dans une eau limpide et chaude. A midi, je m’offre un calamar grillé, puis je prends la direction de la gare routière où j’embarque à bord d’un bus pour Akurala, les pieds encore pleins de sable et le maillot de bain toujours mouillé.

P1020792   P1020800

Plage d'Unawatuna

Après une petite heure de route – malheureusement jalonnée de maisons dévastées par le tsunami – j’arrive à la « Piya Nivasa Guesthouse »: une magnifique demeure coloniale toute blanche datant du XIX è S. C’est l’un des rares édifices du coin à avoir résisté au tsunami. Je suis accueilli les bras ouverts par Roy, le propriétaire des lieux qui me présente sa femme Nisah, son fils Jagath et son épouse Iresha ainsi que leur petite fille Tanisha. Nous faisons connaissance dans le salon faisant office d’entrée devant un bon gâteau fait maison, des « bananes du jardin » (j’adore !) et un thé au gingembre. Je me sens immédiatement « à la maison » et je suis très enthousiaste à l’idée de passer trois jours en compagnie de cette famille si adorable. La guesthouse comporte 6 chambres  mais je suis le seul hôte de la journée. En traversant la route, je profite d’un après-midi entier de plage pour moi tout seul ! Une journée de repos qui est une véritable rareté ces deux derniers mois. A l’heure du dîner, je suis reçu comme un vrai roi dans la salle à manger en plein air. Nisah s’est pliée en quatre pour me concocter un repas ne comprenant pas moins de 7 plats ! Que dire de ce festin….que c’est sans hésiter le meilleur repas que j’ai pu faire au Sri Lanka : curry de poulet au lait de coco frais (noix de coco du jardin aussi !), curry de légumes variés, dal, rotis (pain) et bien sûr un délicieux riz complet. Je suis conquis. Nous parlons inévitablement du tsunami, leur récit me glace le sang, je n’arrive pas à croire que ce soit arrivé ici. Pourtant en voyant le regard terrifié de Roy me contant cette tragédie, cela en dit long sur le traumatisme qu’ils ont du endurer. Aujourd'hui ces mêmes gens ont retrouvé leur joie de vivre et sont d’une telle générosité qu'ils m’ont profondément ému. Quel exemple, quelle belle rencontre, quel cadeau.

P1020804   P1020806

Piya Nivasa Guesthouse

P1020801   P1020809

P1020812

Dîner de roi

Posté par sergioseb à 15:49 - - Permalien [#]
samedi 2 janvier 2010

akurala

Pendant que je déguste ma papaye (« du jardin », ça va de soi) qui compose mon petit-déjeuner gargantuesque, Jagath tente de chasser un serpent qui s’entête à vouloir entrer dans la maison ! Puis je flemmarde une journée entière sur « ma petite plage » où les rencontres avec les locaux ne manquent pas, car je suis une véritable curiosité pour eux… Loin de moi les plages à pizzas et boîtes de nuit ! Un dîner digne des plus grands restos m’attend encore ce soir : poisson grillé, aubergines frites, curry de pommes de terre, riz coloré, salade, dal et rotis. Toujours un festin.


P1020821

"Ma" plage

P1020832

Belles rencontres

P1020843   P1020845   P1020846

Entrée - cuisine - salle à manger

P1020848

Posté par sergioseb à 15:50 - - Permalien [#]
dimanche 3 janvier 2010

akurala - colombo

Ce matin c’est petit-déj’ ultra local : string hoppers (nouilles), sambal (piment et noix de coco râpée) et pommes de terre au lait de coco : pimenté dès le matin ! Je fais mes au revoirs à cette charmante famille que je n’oublierai jamais. Si vous détestez les plages bondées et que vous êtes désireux de vivre une authentique expérience culturelle au sein d’une famille Sri Lankaise, je vous conseille fortement d’aller rendre visite à la famille De Zoysa dont voici le site internet : http://florian.m30s01.vlinux.de/ et l'email : piyaniwasatours@yahoo.com, vous ne le regretterez pas ! De plus, Roy possède également un très confortable véhicule et peut organiser un circuit sur mesure sur l’île, dont il connaît tous les endroits.


P1020849

Petit déjeuner local

P1020852

Jagath, Tanisha, Iresha, Roy, Nisah


Roy et Jagath me déposent gentiment à la gare routière d’Ambalangoda, où j’embarque dans un minibus pour Colombo, à deux heures de route de là. .. Mais pour cette dernière journée dans le pays, je vais être servi ! En arrivant à Panadura (à seulement 20 km de Colombo), une bande d’une dizaine d’hommes arrêtent le bus en tapant brutalement contre les vitres. .. et là, j’assiste à un véritable hold-up ! Ils déboulent dans le bus, frappent violemment le chauffeur et le vendeur de tickets à plusieurs reprises et leur dérobent tout l’argent  gagné aujourd’hui. Personne ne bronche, tout le monde est terrorisé. La scène s’est déroulée très vite, j’ai même l’impression que le bus à l’arrêt devant le nôtre, a subi la même mésaventure. Résultat : une heure au commissariat de police et la suite du parcours avec un policier à bord, qui en profite d'ailleurs pour reconstituer la scène et questionner les témoins (qui ne sont désormais plus très nombreux à bord). A l’arrivée au péage juste avant Colombo, le bus sera définitivement immobilisé par la police… Il ne reste plus qu’à en trouver un autre sur la route. C’est au bout de 4h30 que j’arrive à Colombo, après cet épisode policier dont je me serais bien passé : une dernière journée d’aventure digne de ce nom ! Je regagne la Colombo House pour cette dernière nuit dans le pays.

Posté par sergioseb à 15:50 - - Permalien [#]
lundi 4 janvier 2010

colombo - chennai

Réveil à 03h00 du matin pour rejoindre  l’aéroport. Les rues sont désertes à cette heure-ci et le trajet de 30  km ne prend qu’une quarantaine de minutes. J’embarque sur un Airbus de la compagnie Sri Lankan pour un vol d’une petite heure à destination de Chennai (Madras), en Inde, où Serge m'attend.


Pour nous suivre aux Îles Andamans, cliquez sur le bernard-l’hermite !


P1020860

Posté par sergioseb à 14:51 - - Permalien [#]